19 mars 2010

Quand la science et la fiction se rejoignent

Quand les hommes deviennent des cyborgs

En matière de cybernétisation du corps humain, la science et la fiction regorgent d’autres exemples que ceux des prothèses de bras et de jambes ou des implants auditifs et oculaires.

Si l’on se restreint dans un premier temps à la chirurgie purement organique, on peut noter par exemple tous les travaux effectués en chirurgie, de la liposuccion, à la greffe d’organe… la greffe d’un troisième bras et d’une seconde tête, comme pour Zappy BBC dans « Le Guide Galactique » de Douglas Adams (adapté au cinéma sous le titre H2G2), n’a pas encore été envisagée.

Cependant, des progrès énormes ont été effectués pour soigner les grands brûlés ou des personnes défigurées [1]. Il a été question récemment de greffes partielles d’un nouveau visage en France, d’abord sur une femme [2] puis sur un homme [3]… Petit à petit, il devient réaliste de s’interroger : la création entière d’un corps, comme le fait le Docteur Frankenstein dans le roman « Frankenstein » de Mary Shelley (1818), c’est pour quand ?

Dans certains cas, cette chirurgie fait intervenir des éléments étrangers au corps humain. Dans le domaine esthétique, le plus couramment répandu dans nos sociétés est la boucle d’oreille. Plus récemment sont également apparus les piercings. Tous ces ornements peuvent être rapprochés de certaines parures encore employées dans certaines tribus telles que les plateaux dans les lèvres (plateau labial) [4] en Ethiopie.

Ces éléments esthétiques deviennent plus intrusifs lorsqu’il s’agit des mammoplasties avec l’ajout d’implants siliconés. Là encore, les excès de la fiction comme dans « Câblé » de Walter John Williams, ne sont pas encore atteint : le personnage de Sara y possède « le cobra », un serpent mécanique (une arme) logé dans la gorge et empoisonné.

Hors du domaine esthétique, on peut ajouter aux prothèses et implants déjà cités, les prothèses de la hanche, du genou, et même les pacemakers. Ces pacemakers qui peuvent d’ailleurs nous rappeler les valves reliées au cœur qui équipent tous les sujets du baron dans la version de Lynch du roman de Franck Herbert « Dune ».

Bien au delà de cette chirurgie purement organique, nous avons déjà évoqué, avec les implants oculaires et auditifs, la chirurgie faisant intervenir de l’électronique. Même les prothèses de membre intègrent de plus en plus des électrodes afin de se connecter au système nerveux.

La science nous entraîne progressivement vers l’avènement de cyborgs, humains au corps transformé et boosté tels que Frank Herbert les définit dans « Les yeux d’Heisenberg » : « Leur corps contenait des ordinateurs miniaturisés reliés directement au cerveau ; leur bras n’étaient que des prothèses armes et outils à la fois. Et leur voix ne trahissait jamais la moindre émotion. » « Les Cyborgs pensaient par équations, disait-on, des équations qu’ils traduisaient en langage ordinaire, selon leur intérêt. »

Fiction ? Pas seulement, comme le révèle un article , un laboratoire américain a créé des insectes cyborgs [5] : une puce a été implantée au stade larvaire [6] sur un insecte qui parasite le tabac, et suite à son évolution vers sa forme finale (une sorte de papillon), cette puce a permis de contrôler les muscles de l’animal.

Cependant, ces transformations peuvent être poussées beaucoup plus loin, comme dans le film « RoboCop » (1987) de Paul Verhoeven, puisque le personnage de RoboCop est alors à l’origine un humain dont le cerveau a été implanté dans un corps de robot, faisant de lui un cyborg.

Alors que la fiction semble ainsi pouvoir se permettre toutes les fantaisies, elle rejoint cependant notre monde lorsque ces cyborgs et autres êtres modifiés de la Science-Fiction, comme le Major Kusanagi, s’interrogent sur leur part d’humanité… tout comme certaines personnes transplantées s’interrogent sur la part de l’autre qui est entrée en eux.


[1] http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/20080822.OBS8296/les_premieres_greffes_du_visage_jugees_prometteuses.html

[2] http://tf1.lci.fr/infos/sciences/sante/0,,3360665,00-greffee-visage-apres-.html

[3] http://leblogducorps.canalblog.com/archives/2008/06/25/9699359.html

[4] http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/0001/bin09/plat.htm

[5] http://www.livescience.com/strangenews/080204-cyborg-insect.html

[6] http://technovelgy.com/ct/Science-Fiction-News.asp?NewsNum=1421#cyborg

Ce qui conclut cette série d'articles au carrefour de la science et de la science-fiction.

Posté par InFolio à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Quand la science et la fiction se rejoignent

Nouveau commentaire