13 mars 2010

Poésie intersidérale - 1

Caro Carito extrait du Journal de bord de Xilos Népomucène, le baroudeur stellaire (http://contesdelafrange.canalblog.com/)   Transhumance   L’essaim d’exilés Billes fuyantes, noir ciel, Hors nos terres finies ******* Au-delà de nous   A la lisière Tes yeux clos sous deux lunes Mirent l’horizon. *******   Firmament   L’intissé du ciel Mange les secondes bleues Et ton visage
Posté par InFolio à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

27 janvier 2010

Cassandre - 2

Un peu de sang sur le marbre. Caro_carito Le palais est silencieux.  Quelques pas feutrés sur la pierre veinée de bleu. Un pâle zéphyr balaie la salle de réception. Les gardes ont déserté les lieux, ayant sans doute rejoint leur avant-poste pour la relève du matin. Une ombre, un voile se soulève. Une silhouette se glisse près du trône. Titubante, Cassandre défait le drap savamment plissé qui l’enveloppe. Le tissu tombe. Elle se penche, caresse le bois sculpté, la mosaïque des pierres rouges. Elle se tourne vers  les murs... [Lire la suite]
Posté par Sebastien_ à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2009

Liens - 4

Le fil rougeCaro_carito « Elle a pris des couleurs » pense-t-elle, en caressant ses cheveux épais. La fillette sourit et lui tend un livre. La jeune femme s’en saisit, s’étonnant de la couverture rouge défraichie. La voix flutée murmure, craintive. « Mamie n’a pas fini de me lire les histoires. Elle m’a dit que je peux le ramener à la maison. » Elle fixe l’enfant qui soutient son regard. Surtout, ne pas s’emporter. A chaque retour de vacances, sa fille revient avec des jeux, des habits qui s’entassent dans la chambre... [Lire la suite]
Posté par Sebastien_ à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2009

L'effacement de la Tour Eiffel - 2

Esprits d’hier Caro_caritoJ’avais appris à aimer les étoiles à travers sa robe de strass pailletée. J’entendais son rire sonore et grave quand je m’accoudais à la fenêtre tous les soirs pour contempler la dame de fer. J’aimais sa silhouette sobre se détachant des toits de zinc et de la marée mouvante de la ville. Chaque soir, le combat commençait, d’une part le ciel qui s’escrimait à s’assombrir et à vouloir garder sa grisaille charbonneuse, de l’autre une ville où à chaque instant une fenêtre, puis deux, trois… éclairaient les... [Lire la suite]
13 novembre 2008

La vie, mode d'emploi - 4

K7 Caro_carito Elle ouvrit la boîte à gants et attrapa le boîtier en plastique fendu. Le matin était frisquet et un peu de fatigue accrochait ses gestes. C’était hier qu’elle avait débusqué ce carton, antique vestige du jour où Louis avait débarqué dans son deux-pièces exigu, rue de Belleville. Il avait dû se trimballer de déménagement en déménagement depuis plus d’une décennie, jusqu’à atterrir dans un coin obscur de leur cave. Dans un excès de zèle dominical, elle avait décidé de jeter au rebut ce qui traînait de vieux... [Lire la suite]
Posté par InFolio à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2008

Frontières - 5

Wet backs Caro_carito      Il regarde derrière lui et attend. Pas l’ombre d’un mouvement, à peine entend-on le clapotis des eaux du fleuve. Rien ne trahit la pénombre. Seuls les légers craquements de la nuit troublent le silence.      Il s’apprête à reprendre sa route quand une masse sombre surgit d’un rocher. Ce n’est rien. Il s’agissait sans doute d’un visiteur nocturne. Il sait qu’il devrait raisonnablement continuer sa route pour atteindre le prochain rendez-vous. Le Rio Grande* se tient... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2008

Le feuilleton du dimanche

Du rififi sur l'Olympe Caro_carito EpilogueOù un lifting vous redonne une nouvelle jeunesse et confiance en l'avenir...           Rhéa venait d’ouvrir le magazine dont elle caressait la couverture glacée : son petit-fils faisait la Une. Hermès avait réussi  à s’immiscer à un poste-clef du ministère. C’est qu’il savait manier la promotion-canapé avec le doigté que leur conféraient à tous de fréquentes galipettes champêtres ! Il était bien en vue, sur le pont ivoire d’un yacht croisant vers... [Lire la suite]
21 octobre 2008

Correspondances - 3

Correspondance Caro_carito - pandoraMétéo des cœurs - Partie 2 Le samedi 5 août Cher Gérald, Figure toi que j’ai eu une réponse, laisse-moi te narrer la suite de mes aventures. Il n’y a pas de hasard. Si je n’avais pas eu cette fièvre qui m’avait éreinté, je n’aurais pas eu la visite du facteur avec ce recommandé inutile, je n’aurais pas reçu cette lettre à temps. La poste me semble aussi compétente que notre fournisseur téléphonique. En prenant le livre oublié par mégarde par S., je n’avais même pas eu... [Lire la suite]
Posté par InFolio à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2008

Correspondances - 3

Correspondances Caro_carito - pandoraMétéo des cœurs - Partie 1 Le samedi 26 juillet, Cher Gérald, Je reprends notre conversation téléphonique inopportunément interrompue par une défaillance de notre bien-aimé opérateur. Figure toi donc que mercredi dernier, j’ai trouvé un colis au Square des Alouettes… Depuis le plan Vigipirate, je suis demeuré assez méfiant avec les colis abandonnés. Mais celui-là avait vraiment l’allure d’un paquet banal. En fait, c’était une grande enveloppe kraft assez épaisse. Je l’aurais... [Lire la suite]
Posté par InFolio à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2008

Le feuilleton du dimanche

Du rififi sur l'Olympe Caro_carito Chapitre septUn signe de Russie           Les cloches qui sonnaient à toute volée le tirèrent de sa réflexion. Ainsi le vague amas vitré, bétonné sur sa gauche devait être une église. Il s’était retrouvé éjecté du ventre pansu et paperassier du ministère sans même s’en rendre compte. Sans doute  avait-il marché à travers les enfilades des corridors boisés. Groggy. Ereinté. Abasourdi par la nouvelle. Etouffé par la voix monocorde par M. Bureau 2014 b – C3.... [Lire la suite]